Tokénisation vs chiffrement : les principales différences qui comptent pour votre entreprise

Mise à jour : 2022-07-29 / Article par : Grace Lau

Toutes les entreprises, grandes ou petites, collecteront, recevront, stockeront et/ou distribueront des données sous une forme ou une autre. Quel que soit l'endroit où les données sont traitées, les organisations ont la responsabilité d'assurer la sécurité des données. 

Il existe de nombreuses façons d'y parvenir, la tokenisation et le chiffrement étant deux des exemples les plus importants. 

Nous allons examiner ce que chaque méthode implique, ses avantages et ses inconvénients, et essayer de déterminer si une méthode est nettement meilleure que l'autre.

Qu'est-ce que la tokenisation?

Vous reconnaîtrez peut-être le terme de tokenisation si votre entreprise propose prise en charge des chatbots, même si nous ne parlons pas ici du processus de traitement du langage naturel. À certains égards, cependant, le principe est le même; les deux cas de tokenisation impliquent de prendre des informations et de changer la façon dont elles sont représentées.

Le type de tokenisation qui nous intéresse ici est une branche de la cryptographie, le terme qui provient de la norme de sécurité des données de l'industrie des cartes de paiement (PCI DSS). En termes simples, la tokenisation consiste à prendre une donnée significative et à la transformer en une chaîne de caractères aléatoires.

Cette chaîne de caractères est le jeton. Les jetons sont tirés au hasard d'une base de données connue sous le nom de coffre à jetons pour remplacer les données sensibles. Le jeton n'a pas de valeur propre, agissant uniquement comme un substitut aux données. 

En cas de violation de données, il n'y a aucun moyen d'utiliser le jeton pour accéder aux données d'origine, en les gardant en sécurité. En effet, la tokenisation n'utilise pas de méthode cryptographique pour transformer données commerciales sensibles, il n'existe donc aucune relation mathématique entre le jeton et les données qu'il protège.

La tokenisation utilise la base de données du coffre à jetons pour stocker la relation entre le jeton et les informations d'origine. Cela signifie que même si une violation de données se produit, il n'y a aucun moyen d'inverser un algorithme pour accéder aux données sensibles que le jeton cache, comme ce serait le cas avec des données chiffrées.

Les jetons peuvent être représentés de différentes manières. Dans certains cas, les jetons peuvent incorporer des caractères des informations qu'ils protègent pour être plus conviviaux. Par exemple, un numéro de carte de crédit qui a été tokenisé pour des raisons de sécurité peut s'afficher sous la forme "************5678", les quatre derniers chiffres correspondant au numéro de carte réel. 

Le numéro de carte de crédit a été tokenisé, il n'y a donc aucun moyen d'y accéder, et le commerçant n'a accès qu'au jeton. Mais en gardant les quatre derniers chiffres intacts, un client achetant quelque chose en ligne peut identifier la carte ou le compte bancaire qu'il a utilisé pour effectuer l'achat, sans divulguer aucune information sensible.

Utilisations de la tokenisation

La tokenisation a une variété d'applications. Comme mentionné ci-dessus, la tokenisation est souvent utilisée dans eCommerce afin de protéger les informations de paiement des clients qui achètent en ligne. Étant donné que les détails de paiement ont été remplacés par un jeton, il est impossible pour le commerçant de voir les informations sensibles. 

Lorsque le paiement par carte doit être traité, le jeton est soumis au coffre-fort et les données réelles correspondant au jeton sont récupérées pour le processus d'autorisation. Ce processus se produit pratiquement instantanément, exécuté automatiquement par le navigateur ou l'application.

Ce ne sont pas seulement les détails de paiement qui peuvent être sécurisés avec la tokenisation. Il peut être utilisé pour masquer toutes sortes d'informations sensibles, ce qui ne permet d'y accéder que par les parties concernées avec autorisation. Adresses e-mail, numéros de téléphone, numéros de sécurité sociale ; à peu près n'importe quel type d'informations que vous pourriez avoir stockées dans votre Plateforme d'expérience client, peuvent tous être efficacement protégés grâce à la tokenisation.

Avantages de la tokenisation

L'avantage évident de la tokenisation est qu'elle protège les informations sensibles en cas de violation de données. Il s'agit d'un avantage majeur de la tokenisation, donnant l'importance croissante des violations de données.

La tokenisation ne profite pas seulement aux consommateurs en offrant une amélioration sécurité, toutefois. Les entreprises bénéficient également de la réduction de la responsabilité interne de la sécurisation des données sensibles. Toute organisation qui collecte des informations sensibles a la responsabilité de protéger ces informations. 

Étant donné que la tokenisation utilise une base de données tierce pour stocker les données en toute sécurité, les entreprises sont moins sollicitées pour fournir le personnel et les ressources nécessaires à leur gestion. Le stockage de jetons au lieu de données vulnérables simplifie le logiciel et les procédures nécessaires pour rester conforme aux lois sur la protection des données.

Inconvénients de la tokenisation

L'utilisation de la tokenisation peut présenter des inconvénients ainsi que des avantages. Premièrement, la tokenisation ajoute de la complexité à votre infrastructure informatique. Pour garantir la sécurité des données du client, celui-ci doit passer par des systèmes de détokénisation et de retokénisation tout en étant autorisé. 

Cependant, il convient de garder à l'esprit que toute complexité ajoutée par le mesures de sécurité employé est un petit prix à payer pour assurer la sécurité des données de vos clients et maintenir la conformité.

La tokenisation peut ne pas être prise en charge par tous les processeurs de paiement, vous devrez donc peut-être vérifier si vos partenaires préférés sont compatibles. N'oubliez pas non plus d'enquêter sur la sécurité et la fiabilité des fournisseurs qui stockeront vos données pour vous. 

Le stockage des données hors site simplifiera les procédures pour votre entreprise, mais cela signifie que vous comptez sur des tiers pour assurer la sécurité des précieuses données de vos clients.

Qu'est-ce que le cryptage?

Le cryptage est une autre méthode populaire de protection des données et peut être utilisé pour tout protéger, d'une API affiliée à stockage cloud. Contrairement à la tokenisation, cela implique de transformer les données existantes pour les sécuriser. Le chiffrement utilise des algorithmes pour transformer les informations en texte brut en texte chiffré illisible.

Pour que les informations soient déchiffrées et rendues à nouveau lisibles, le récepteur de données a besoin d'un algorithme et d'une clé de déchiffrement. Cela garantit que seuls les destinataires prévus des informations peuvent y accéder.

Le chiffrement basé sur fichier (FBE) ou le chiffrement complet du disque (FDE) peut être utilisé. Le premier nécessite une clé de cryptage distincte pour chaque élément d'information accessible, et le second permet de visualiser une base de données entière avec une seule clé de cryptage.

Cryptage symétrique et asymétrique

Il existe deux approches principales du chiffrement, le chiffrement à clé symétrique et le chiffrement à clé asymétrique.

  • Chiffrement à clé symétrique utilise une clé unique pour chiffrer et déchiffrer les informations. Ce type de cryptage est souvent plus simple à mettre en place, mais cela signifie que si la clé est compromise, toutes les données qu'elle a servi à sécuriser deviennent vulnérables.
  • Chiffrement de clé asymétrique, ou chiffrement à clé publique, utilise deux clés distinctes, une pour le chiffrement et une pour le déchiffrement. La clé publique ne peut être utilisée que pour chiffrer les données, et une seconde clé privée est utilisée pour les déchiffrer. Cela réduit le nombre de parties responsables de la clé de déchiffrement, minimisant ainsi le risque qu'elle soit compromise.

Utilisations du chiffrement 

Le cryptage est l'une des méthodes les plus couramment utilisées pour sécuriser les données et, à ce titre, il est utilisé de différentes manières. Les entreprises utilisent le cryptage pour protéger les informations des cartes de paiement et les données des titulaires de carte. Il peut également être utilisé pour protéger les informations personnellement identifiables et les informations personnelles non publiques.

Les informations transmises sur Internet sont souvent protégées par Secure Sockets Layer Cryptage (SSL). Des sites Web qui se vantent Les certificats SSL ont été vérifiés comme authentiques, et donc un certificat SSL est souvent utilisé comme un indicateur rapide pour savoir si un site Web ou magasin de commerce électronique est digne de confiance, ce qui le rend essentiel si vous souhaitez générer des ventes et booster fidélisation de la clientèle

De nombreux systèmes d'exploitation d'ordinateurs et de smartphones disposent de capacités de cryptage intégrées pour protéger les informations personnelles, au point que de nombreux utilisateurs ne réalisent peut-être même pas qu'ils utilisent des outils de cryptage. De nombreux types de logiciels et d'applications de chiffrement tiers sont également disponibles.

Avantages du chiffrement

Le cryptage peut être utilisé pour protéger un large éventail de types d'informations. Outre les informations personnelles et les détails financiers, le cryptage peut également être utilisé pour protéger les données non structurées telles que les e-mails ou les fichiers. 

Cela signifie que de grandes informations peuvent être facilement protégées par cryptage, alors que la tokenisation n'est réellement utilisée que pour des informations plus petites telles que les numéros de carte de crédit. Si vous avez récemment augmenté votre clientèle grâce à une nouvelle campagne de marketing, vous pourriez bien opter pour le cryptage comme moyen de protéger la pléthore de nouvelles informations sur les clients.

Les clés de déchiffrement sont facilement partagées avec d'autres sans créer de failles de sécurité, ce qui signifie que le partage d'informations en toute sécurité ou l'accès à des fichiers à distance est plus facile avec le cryptage qu'avec la tokenisation.

Le cryptage peut également être effectué très rapidement. De grandes quantités d'informations peuvent être sécurisées en un temps relativement court, contrairement à la tokenisation, où chaque caractère des données sécurisées est modifié.

Inconvénients du chiffrement

Malheureusement, l'utilisation du cryptage présente également des inconvénients. Tout ce dont un pirate informatique a besoin pour accéder aux informations protégées est une clé, donc s'il y accède par des moyens malveillants, il a alors accès à toutes les données cryptées avec. Cela contraste avec la tokenisation, où chaque valeur est protégée par un jeton séparé et aléatoire.

Il peut également y avoir des problèmes concernant la fonctionnalité du logiciel en raison du cryptage. Le texte chiffré utilisé dans le chiffrement peut ne pas être pris en charge par certains outils logiciels, il peut donc être nécessaire d'effectuer des recherches pour garantir la compatibilité avant de sélectionner un logiciel de chiffrement.

Enfin, le cryptage fonctionne souvent mieux lorsqu'il est utilisé conjointement avec des couches de sécurité supplémentaires, telles que le cryptage multifacteur. Considérez-le comme plusieurs couches de sécurité travaillant ensemble pour former un tout plus fort, semblable à une fonctionnalité telle qu'un outil d'analyse des sentiments travailler pour créer une meilleure expérience de chatbot. L'ajout de couches de sécurité supplémentaires peut rendre le processus de chiffrement plus coûteux et plus long que prévu.

Tokénisation vs chiffrement

Vous devez prendre en compte plusieurs facteurs clés lorsque vous décidez si le chiffrement ou la tokenisation est le bon choix pour votre entreprise.

Secteur

Les types de risques de sécurité auxquels vous pourriez être confronté dépendront du secteur dans lequel vous opérez. Un rapport de 2020 a révélé que la grande majorité des informations obtenues dans les violations du secteur de la vente au détail étaient soit des informations personnelles, soit des informations de paiement. 

Si vous exploitez une boutique de commerce électronique, vous chercherez un moyen de sécuriser les détails de paiement de vos clients, tout comme vous chercherez des moyens d'améliorer votre le contrôle des stocks ou améliorez votre métriques d'activation des ventes. La tokenisation offre un moyen efficace et fiable de le faire.

Si vous travaillez dans le secteur de la santé et que vous avez besoin de sécuriser un grand nombre de fichiers ou de bases de données contenant des dossiers de patients, le cryptage est probablement une méthode plus rapide et plus efficace.

Risques de sécurité

Les types de risques de sécurité auxquels vous pourriez être confronté joueront également un rôle dans la méthode que vous choisirez pour protéger vos données. La tokenisation est beaucoup plus difficile à inverser que le chiffrement des données, qui est facilement inversé par conception, tant que vous disposez de la clé de déchiffrement. 

Étant donné que les jetons ne contiennent aucune des données d'origine, ils sont effectivement inutiles pour les tiers qui pourraient réussir à les obtenir via piratage ou d'autres moyens néfastes. Si votre secteur est sujet aux piratages ou autres cyberattaques, la tokenisation pourrait bien fournir une protection plus efficace.

Si votre entreprise emploie de nombreux travailleurs à distance au niveau national, voire mondial, il est probable qu'ils devront partager des informations dans le cloud ou via d'autres méthodes à distance. C'est un autre facteur à prendre en compte lors de l'examen des méthodes de protection. 

Conformité

La conformité est un autre facteur à considérer. Étant donné que le cryptage peut être inversé, la norme PCI DSS le considère comme non sécurisé, ce qui signifie que d'autres méthodes de protection des données clients doit être utilisé en parallèle afin d'être conforme à la réglementation. Ces autres méthodes peuvent entraîner des coûts supplémentaires pour votre entreprise que vous n'aviez pas initialement budgétés.

La tokenisation, en revanche, est réputée conforme. Cela signifie qu'aucune autre mesure ne doit être prise pour atteindre la conformité. Cela peut réduire les coûts et signifie qu'en cas de compromission de votre environnement, vous n'aurez pas à vous soucier des amendes ou d'autres répercussions. 

Évolutivité

Le chiffrement est beaucoup plus facile à utiliser à grande échelle que la tokenisation. Si votre organisation a besoin de chiffrer de grandes quantités d'informations variées, le chiffrement peut offrir une méthode de protection plus polyvalente. 

La tokenisation souffre de problèmes d'évolutivité, car l'augmentation du nombre de jetons utilisés augmente le risque de collisions. Une collision se produit lors de la tentative d'attribution du même jeton à deux éléments de données. 

Le processus doit alors être redémarré pour attribuer un nouveau jeton qui n'existe pas déjà. Plus vous avez tokenisé d'informations, plus il y a de chances qu'un jeton soit dupliqué, ce qui ralentit l'ensemble du processus.

Quel est le meilleur pour votre entreprise?

Malheureusement, il n'y a pas de moyen facile de répondre à cette question. En fait, la réponse la plus probable est les deux.

La tokenisation et le chiffrement offrent tous deux des avantages et des inconvénients étonnamment différents pour protéger vos informations sensibles. La tokenisation offre une sécurité plus difficile à annuler, mais peu maniable et inefficace à grande échelle.

Le cryptage, en revanche, est plus facilement réversible, mais il est beaucoup mieux adapté à la protection de grandes quantités de données et facilite le partage de ces informations.

Vous devrez analyser attentivement les besoins de votre entreprise pour déterminer quelle méthode vous convient le mieux dans différentes situations. Ce qui est clair, cependant, c'est que les deux méthodes sont utiles pour assurer la sécurité des informations de votre organisation et de vos clients.

En savoir plus

À propos de Grace Lau

Grace Lau est directrice du contenu de croissance chez Dialpad, une plate-forme de communication cloud alimentée par l'IA et un système de téléphonie d'entreprise VoIP pour une collaboration d'équipe meilleure et plus facile. Elle a plus de 10 ans d'expérience dans la rédaction de contenu et la stratégie. Actuellement, elle est responsable de la direction des stratégies de contenu éditorial et de marque, en partenariat avec les équipes SEO et Ops pour créer et entretenir le contenu.