Comment démarrer un blog de jardinage

Article écrit par:
  • Conseils sur les blogs
  • Mise à jour: juin 12, 2015

Si vous aimez le jardinage, vous avez probablement déjà pensé à créer un blog sur le jardinage. Après tout, toute personne disposant d'un ordinateur peut créer un blog et ajouter des messages partageant ses connaissances. Cependant, si vous voulez avoir un blog de jardinage vraiment réussi, il y a un peu plus que cela. Non seulement vous avez besoin de connaissances de base à partager, mais vous voudrez peut-être vous spécialiser davantage, en créant un sujet de niche. Vous voudrez également vous mettre au travail avec de solides principes de référencement, de conception et de contenu qui généreront du trafic sur votre blog et vous aideront à atteindre un public plus large.

La première partie de cet article porte sur les principes de base pour que votre blog de jardinage soit opérationnel avec quelques conseils. La deuxième partie propose des entretiens avec trois blogueurs de jardinage qui ont réussi, dans lesquels ils donneront des conseils et des idées sur ce qu’ils ont fait pour que leurs propres blogs soient un succès. Nous avons sélectionné leurs cerveaux pour que vous puissiez bénéficier de leurs connaissances et en apprendre un peu plus sur le démarrage de votre propre blog. Assurez-vous de consulter leurs blogs aussi.

Quelle est votre raison de commencer le blog?

Une chose que les blogueurs en herbe du jardinage ont en commun est la passion de leurs sujets. Si vous n'aimez pas le sujet sur lequel vous écrivez, alors vous ne tarderez pas à en avoir marre de l'écrire. En outre, vous avez besoin d'un objectif global.

  • Voulez-vous partager vos connaissances avec les lecteurs?
  • Voulez-vous offrir des cours en ligne?
  • Êtes-vous fatigué de quelque chose que vous voyez dans l'industrie et vous voulez que les autres agissent?

Quelles que soient vos raisons, il est important de savoir pourquoi vous êtes soucieux de partager des informations avec d'autres.

Choisissez une niche

Il existe des dizaines et des dizaines de blogs sur le jardinage. De plus, vous serez en concurrence avec des sites gérés par de grands magazines et des réseaux de télévision. Pour que votre blog se démarque, vous devez choisir un sujet de niche dans lequel vous pouvez vous spécialiser. Gardez à l'esprit:

  • Limitez votre sujet, il est donc spécialisé.
  • Ne réduisez pas trop le sujet, car vous ne pouvez pas aborder de nombreux sujets sur lesquels écrire. Par exemple, le jardinage en contenants est un bon sujet, mais si vous le limitez à la culture de tomates en contenants, vous le limitez trop.
  • Restez avec ce que vous savez vraiment bien.
  • Vérifiez votre concurrence avant de vous engager.

Design Still Matters

Imaginez un instant que vous êtes un visiteur du site à la recherche d'informations sur le jardinage. Vous avez le choix de visiter deux sites présentant des informations et un contenu similaires. Un site est encombré de graphiques lourds à chargement lent, de texte néon et de fond occupés et il est difficile de naviguer. L'autre site est propre, net et vous pouvez facilement trouver ce dont vous avez besoin. Quel site allez-vous marquer?

  • Assurez-vous que les lecteurs peuvent facilement naviguer vers les différentes zones de votre site.
  • Assurez-vous que le texte contraste bien avec le fond et ne blesse pas les yeux du lecteur.
  • Assurez-vous que la page se charge rapidement.

Si vous voulez vraiment creuser et vous assurer que votre page de destination attrape les lecteurs, consultez mon analyse de la Les meilleures pages de destination 9 et ce que vous pouvez en apprendre.

Faire passer le mot

Une fois que vous avez lu les études de cas ci-dessous et que votre blog de jardinage est configuré, vous voudrez que tous les membres de votre liste et les réseaux de médias sociaux sachent que vous avez lancé un blog de jardinage. Vos premiers visiteurs viendront probablement de votre famille et de vos amis. En partageant ce que vous écrivez, vous gagnerez de nouveaux lecteurs.

  • Publiez un lien vers de nouveaux articles sur vos pages de médias sociaux.
  • Demandez à votre famille et à vos amis de partager vos articles et vos nouvelles concernant votre nouveau blog.
  • Demandez aux personnes que vous connaissez d'aimer votre page de blog de jardinage (vous aurez généralement besoin d'une page distincte).
  • Rappelez aux gens, toutes les deux semaines au début, que vous avez commencé un blog de jardin, vous espérez qu’ils liront vos articles et les partageront.

Qu'est-ce que le référencement?

Vous trouverez de nombreux articles sur WHSR qui vous aideront à comprendre parfaitement le référencement (optimisation des moteurs de recherche ou votre classement sur des sites tels que Google), mais les bases sont assez simples lorsque vous débutez. Je vous recommande de commencer avec Jerry Low SEO 101 pour les blogueurs première fois. En un mot:

  • Rechercher des mots-clés sur Google Mots-clés. Choisissez ceux avec le trafic le plus élevé, mais ajoutez également des mots-clés à longue queue (expressions longues).
  • Utilisez des mots-clés naturellement. Ne forcez pas et ne vous inquiétez pas de les utiliser plusieurs fois. Les algorithmes de Google sont devenus sages à cette technique.
  • Assurez-vous de publier du contenu fort. Google regarde cela de près maintenant. Vérifiez les fautes de frappe. Offre info que personne d'autre n'offre.
  • Pensez à ce que quelqu'un qui cherche ce sujet devrait taper dans une boîte de recherche et inclure ces expressions. Encore une fois, assurez-vous que cela coule naturellement.
  • Envisagez de rendre votre site compatible avec les mobiles, car Google établit également un classement en fonction de cet élément.

Études de cas de blogs de jardinage réussis

Souvent, la meilleure façon d'apprendre à bien faire quelque chose est de se connecter avec d'autres qui ont déjà du succès.

joie jardin de maison
[lien d'icône] Maison jardin joie

Jeanne Grunert, Maison et Jardin Joy

Jeanne Grunert, rédactrice indépendante et Virginia Cooperative Extension Master Gardener, dirige le blog Home and Garden Joy où elle partage des conseils sur tout, de la culture des fleurs à la culture de légumes, et au-delà. Elle est aussi l'auteur de Planifier et construire un jardin potager à lit surélevé. Non seulement son blog est facile à naviguer, mais le texte est en noir, sur fond blanc et donc agréable pour les yeux. Son utilisation des images est juste. Ils améliorent ses publications sans créer de temps de chargement lents.

Jeanne a commencé son blog en se tournant vers la vie rurale pour partager ses expériences avec ses lecteurs.

Je déménageais de Long Island (New York) en Virginie rurale et je voulais partager avec les lecteurs le sens de «cultiver une vie au lieu de simplement gagner sa vie» (notre slogan). J'avais tellement de plaisir à apprendre la vie à la campagne et je pensais que ce serait amusant pour mes lecteurs de faire l'expérience de ces choses aussi. J'ai écrit au sujet de mes premières expériences lors d'une foire rurale, en regardant les pluies de météores, en plantant des arbres fruitiers, en voyant un renard dans ma cour et en apprenant à aimer la vie à la campagne.

Après quelques années, cependant, je n'étais plus un nouvel arrivant dans la vie rurale. Je sentais que je devais concentrer mon blog. J'ai choisi la «joie du jardin de la maison» car elle résume vraiment mes intérêts profonds et constants: créer une maison confortable et accueillante; faire pousser un jardin; et aider les gens à vivre dans la joie.

En créant cette zone de niche, Jeanne est tombée sur un domaine que les lecteurs pourraient comprendre. Jeanne partage des photos et des histoires sur sa ferme et les jardins qu'elle et son mari ont conçus et plantés au cours des dernières années.

Devenir un expert est une autre chose que Jeanne a faite qui a vraiment donné une certaine autorité à son blog. Elle est devenue un maître jardinier chez 2012.

J'ai franchi le pas et je suis devenu un bénévole du Virginia Extension Master Gardener. J'ai terminé mon cours de certification et je consacre maintenant mon temps à Heart of Virginia Master Gardeners, un groupe merveilleux d'hommes et de femmes qui aiment le jardinage autant que moi. Nous sommes des éducateurs bénévoles et fournissons des programmes publics, des informations et des ressources à la communauté locale pour les aider à entretenir leurs jardins.

Devenir un maître jardinier m'a aidé à mieux comprendre ce que le grand public veut savoir sur le jardinage. Mes propres intérêts sont très spécifiques et parfois, franchement, étranges. J'adore la science du sol et je pourrais énormément décrire de manière poétique les avantages des divers engrais pour votre sol de jardin, mais ce n'est pas ce que la plupart des gens veulent savoir. La plupart des gens veulent juste savoir ce qui mange leurs plants de tomates ou leur rosier. En tant que bénévole de maître jardinier, j'interagis avec des groupes de jardiniers locaux et d'autres personnes lors d'événements publics et j'écoute et réponds à de nombreuses questions. Cela m'aide à comprendre ce que l’on écrit dans mon blog et ce qui intéresse vraiment les gens.

Son conseil aux nouveaux blogueurs?

Ayez un plan pour faire face aux hauts et aux bas de la saison. Le trafic de mon blog culmine en mai, comme vous pouvez vous en douter, mais diminue ensuite de novembre à février. Si vous écrivez un blog sur le potager, prévoyez un plan pour affronter la saison morte. Sur quoi allez-vous écrire?

Parce que mon blog s’appelle Home Garden Joy, j’ai plus de liberté pour écrire sur des sujets à la maison pendant la saison morte. Mes intérêts sont la cuisine avec les produits du jardin. Je partage donc des recettes et des techniques de conservation des aliments, ainsi que des plantes médicinales. J'ai donc plein de choses à écrire sur le jardinage en cette période de l'année où le jardin dort.

Mais vous devez penser à l’avenir. Si vous arrêtez tout simplement d'écrire votre blog pendant la saison morte et que vous le laissez tomber, vous perdrez des lecteurs et votre position dans les moteurs de recherche chutera, car Google et les autres moteurs de recherche aiment voir des sites régulièrement mis à jour avec du contenu récent. Il est également très facile de glisser dans l'habitude «J'écrirai demain» et vous risquez de ne plus jamais avoir à écrire votre blog. Alors réfléchissez bien, préparez un plan pour la saison morte et travaillez-le.

la ferme pratique
[lien d'icône] Le Homestead Pratique

Kathleen Marshall, le Homestead pratique

Kathleen Marshall, homesteader, pigiste et rédactrice en chef, blogue au blog The Practical Homestead. Bien que son blog ne se concentre pas uniquement sur le jardinage, elle écrit des blogs sur ce sujet et a travaillé dur pour créer un lectorat intéressé par ces types de sujets. Le blog de Kathleen est un bon exemple de création d'un créneau suffisamment important pour vous permettre de bloguer sur des sujets tout au long de l'année.

Mon blog parle de devenir plus autonome. Le jardinage est une grande partie de cela. Je ne considère pas le jardinage comme un passe-temps, mais comme un moyen de subvenir aux besoins de ma famille. Je pense que cela plaît aux jardiniers débutants et débutants.

Kathleen a eu du succès en n'essayant pas de faire de la publicité avec ses lecteurs ni de prétendre savoir des choses qu'elle ne connaît pas. Il est important que les lecteurs puissent vous faire confiance en tant qu’écrivain pour fournir un contenu solide et direct. Kathleen a trouvé cette voix sur The Practical Homestead.

Ce qui fait le succès de mon blog tient en partie au fait que je suis réel. Je ne suis pas l'expert en savoir-faire. Je fais des erreurs. Souvent. Et je n'ai pas peur d'écrire à leur sujet.

Chaque blogueur fait des erreurs en commençant. Kathleen partage quelques conseils pour vous aider à éviter ses erreurs et à comprendre la voix que vous souhaitez pour votre blog:

Mon absence de publication régulière a probablement freiné mes progrès. J'aimerais créer un calendrier de sujets afin de pouvoir mettre à jour facilement chaque semaine.

Écrivez sur ce que vous aimez. Ne pensez pas que vous devez faire appel à chaque niche de jardinier.

jardinage averti
[lien d'icône] Jardinage averti

Jessica Walliser, Jardinage Savvy

Jessica Walliser, horticole et l'une des experts de SavvyGardening.com, a profité de son emploi du temps chargé pour partager quelques conseils sur le blogging dans les jardins. Jessica est l’une des blogueuses qui travaillent ensemble pour produire du contenu pour Savvy Gardening. Cela fonctionne bien si vous avez un emploi du temps chargé, car vous pouvez vous identifier en tant qu'expert sans avoir la responsabilité exclusive de créer du contenu pour un blog.

J'ai créé SavvyGardening.com il y a un peu plus d'un an avec Niki Jabbour, Tara Nolan et Amy Andrychowicz, écrivains jardiniers. Nous avons constaté un besoin de publications amusantes et informatives, écrites par des voix uniques et avons décidé de collaborer au projet. Il nous a fallu plusieurs mois (et de nombreux appels Skype!) Pour régler tous les détails, mais nous aimons tous les résultats. Personnellement, ce que je préfère, c'est l'incroyable diversité de messages que nous avons pu partager. Nous avons tous les quatre des passions et des antécédents différents, ce qui se traduit par des sujets assez uniques.

Jessica a quelques conseils pour les nouveaux blogueurs:

Je dirais aux nouveaux blogueurs de se concentrer d'abord sur le développement de leur voix. Je pense que l’un des aspects les plus étonnants de la blogosphère est sa capacité à permettre aux écrivains de partager leur vraie voix. Personne ne va vous éditer, alors votre voix et votre passion peuvent vraiment passer. MAIS, parce que personne ne vous édite, il est absolument essentiel que vous vous présentiez de votre mieux. Relisez vos articles plusieurs fois avant de les diffuser «en direct». Assurez-vous que vos lecteurs ne sont pas trop distraits par des erreurs grammaticales pour profiter de votre voix!

Je pense aussi que l'interaction est extrêmement importante. Les blogs doivent être des lieux accueillants avec beaucoup d'interaction. Une des plus grandes batailles consiste à trouver un moyen de limiter le spam sans dissuader les commentaires légitimes. C'est quelque chose que nous essayons encore de comprendre sur Savvy Gardening. Je pense qu'il est essentiel de créer une communauté forte et de publier du contenu de qualité pour héberger un bon blog.

Bien que le fait de travailler avec d’autres contribue à répartir la charge de travail, je me suis demandé comment ils se répartissaient le travail et comment ils veillaient à ce que tout se passe bien à Savvy Gardening.

Les quatre contributeurs de Savvy Gardening sont très actifs sur le blog. Nous avons de la chance car le «travail» est réparti entre nous quatre. Au début du processus, nous avons eu de nombreuses discussions sur la manière de répartir équitablement toutes les tâches liées à la conception, à la configuration, à l'hébergement et à la rédaction d'un blog. Nous avons mis au point un bon système qui nous permet de ne pas être submergés. Nous publions trois ou quatre fois par semaine et partageons chaque article avec les lecteurs via les médias sociaux. Nous avons constaté que l'affichage régulier crée un auditoire. Les gens savent à quoi s'attendre et c'est notre travail de livrer!

Rendez votre blog unique

Comme vous pouvez le constater, chacun de ces blogs est assez unique. L'une des clés de leur succès est que les lecteurs savent qu'ils recevront un contenu unique et solide de ces blogueurs. Qu'avez-vous à offrir qui diffère de ce que proposent les autres? Proposez un angle, une voix ou un contenu unique et votre blog de jardinage sera partagé par les lecteurs.

Article de Lori Soard

Lori Soard est rédactrice indépendante et rédactrice en chef depuis 1996. Elle est titulaire d'un baccalauréat en éducation anglaise et d'un doctorat en journalisme. Ses articles ont été publiés dans des journaux, des magazines, en ligne et plusieurs livres ont été publiés. Depuis 1997, elle travaille comme conceptrice de sites Web et promotrice pour les auteurs et les petites entreprises. Elle a même travaillé pendant quelques temps à classer des sites Web pour un moteur de recherche populaire et à étudier des tactiques de référencement approfondies pour un certain nombre de clients. Elle aime avoir des nouvelles de ses lecteurs.